Afghanistan: débat au Conseil de sécurité sur la situation sécuritaire et humanitaire

Écouter /

Hervé Ladsous au Conseil de sécurité (Photo ONU/Rick Bajornas)

Le Conseil de sécurité s'est réuni mercredi 27 juin à New York pour examiner le Rapport du Secrétaire général de l'ONU sur la situation en Afghanistan.

Le document de Ban Ki-moon indique que concernant la transition en matière de sécurité, le développement humain, la société civile et le cadre institutionnel afghan, un optimisme prudent est de mise. Il ne faut toutefois pas sous-estimer les difficultés graves qui existent, d'autant que le retrait progressif des forces militaires et la

réduction attendue de l'aide au développement engendrent des incertitudes quant à la pérennisation de ces acquis.

Selon ce rapport, les obstacles à la stabilité demeurent multiples, dont l'insurrection, l'impunité, la corruption, la criminalité et une augmentation de la production et du trafic de stupéfiants. La transition peut offrir l'occasion de réorienter et de hiérarchiser les efforts mais elle peut aussi être une source d'instabilité. Elle peut raviver les tendances déstabilisatrices qui ont eu un effet dévastateur sur le pays dans le passé, en particulier si elle s'accompagne de divisions ethniques.

Il écrit dans ce document qu'il faut donc, à titre prioritaire, parvenir à un consensus politique national et mettre en œuvre, de manière prévisible et en toute confiance, les engagements réciproques avec la participation et l'appui à long terme de la communauté internationale.

Dans son intervention au Conseil de sécurité, Hervé Ladsous, le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, a fait un exposé sur la problématique des réfugiés afghans dans cette région.

(Extrait sonore: Hervé Ladsous, Secrétaire général adjoint de l'ONU aux opérations de maintien de la paix)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/12/2017
Loading the player ...