Zimbabwe : Navi Pillay appelle à la suspension des sanctions

Écouter /

Navi Pillay (Photo ONU/Elizabeth Murekio)

Arrivée au terme de sa visite historique de cinq jours au Zimbabwe, Navi Pillay, a appelé vendredi 25 mai devant la presse à Harare, les pays occidentaux à suspendre les sanctions frappant le Zimbabwe au moins jusqu'à la tenue des élections et l'adoption des réformes afférentes.

Pour la Haut commissaire de l'ONU, la suspension des sanctions pourrait faciliter la tenue d'élections libres et démocratiques, et devrait permettre que les gens puissent s'occuper complètement des problèmes économiques.

Pour rappel, des sanctions avaient été imposées au Zimbabwe par l'Union européenne et les Etats-Unis, après les élections de 2008, pour protester contre la façon dont celles-ci s'étaient déroulées et les violations répétées des droits de l'homme du régime Mugabe.

Selon Navi Pillay, bien que les sanctions soient ciblées et une partie levée, elles ont un impact beaucoup plus large sur la population. Ces sanctions qui ont découragé des investissements et des échanges commerciaux avec l'extérieur, affectent l'économie du pays et surtout les populations les plus pauvres.

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...