UNICEF : renforcer l'allaitement maternel en Asie de l'Est

Écouter /

Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) a qualifié d'alarmante la baisse de l'allaitement à travers l'Asie de l'Est, dans un communiqué de presse publié mardi 1er mai.

Selon l'UNICEF, il est important que les mères comprennent les bénéfices à long terme de l'allaitement exclusif des bébés durant les six premiers mois de leurs vies, pour la survie et le développement de leurs enfants.

Le Fonds souligne qu'il est démontré que l'allaitement exclusif non seulement améliore leur croissance et la réussite scolaire, mais il réduit considérablement les coûts de santé nationaux et aide à prévenir la malnutrition chronique.

Cette agence onusienne chargée de l'enfance a indiqué qu'en Thaïlande cinq pour cent seulement de toutes les mères allaitent, au Vietnam 10 pourcent, alors qu'en Chine, 28 pour cent des bébés sont allaités au sein.

Selon l'UNICEF, les mères auraient besoin de retourner au travail plus tôt après l'accouchement. De plus, elles ne disposeraient pas du temps et des installations nécessaires pour leur permettre soit de faire des pause allaitement soit de tirer leur lait pendant les heures de travail.

Et, les industries alimentaires pour bébés ciblent, selon l'UNICEF, les économies à croissance rapide en Asie orientale avec des campagnes de marketing agressives, pour persuader les mères à renoncer à l’allaitement maternel et à acheter leurs produits, en dépit des inconvénients pour les enfants.

L'UNICEF collabore avec les entreprises de la région afin que les femmes puissent jouir du droit au congé de maternité adéquat et aux pauses d’allaitement. Il incite par ailleurs les industries alimentaires pour bébés à se conformer au Code international de commercialisation des substituts du lait maternel institué par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...