Syrie : l'UNESCO condamne le meurtre d'un journaliste citoyen

Écouter /

Irina Bokova, la Directrice générale de l'UNESCO

La Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova, a déploré mercredi le meurtre d’Abdul Ghani Kaakeh, un journaliste citoyen tué au cours d’une manifestation dans la ville d’Alep le 4 mai.

« Je dénonce le meurtre d’Abdul Ghani Kaakeh », a déclaré la Directrice générale. « Prendre pour cible des civils en train de filmer des manifestations en Syrie est un crime contre les droits humains les plus fondamentaux. C’est aussi une entorse au cessez-le-feu approuvé dans le cadre de la mission d’observation des Nations Unies ».

D’après l’ONG Reporters sans frontières, Abdul Ghani Kaakeh, 19 ans, a été abattu d’une balle dans le cou alors qu’il était en train de filmer une manifestation. Il semble qu’il ait été visé en raison de ses activités. Abdul Ghani Kaakeh aurait en effet été arrêté plusieurs fois pour avoir mis des vidéos sur les manifestations sur Internet.

La mort d’Abdul Ghani Kaakeh porte à dix le nombre de journalistes et de travailleurs des médias tués en Syrie depuis le début des manifestations dans le pays l’année dernière.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...