Syrie : Kofi Annan condamne les attaques « inacceptables » à Damas

Écouter /

Kofi Annan, Envoyé spécial de l'ONU et de la Ligue arabe

Les explosions ont eu lieu presque simultanément. Il était presque 8 heures du matin quand un double attentat a dévasté ce jeudi un quartier de Damas faisant au moins une cinquantaine de morts et des dizaines de blessés. Une nouvelle escalade qui a poussé l’émissaire de l’ONU et de la Ligue arabe sur la Syrie à condamner ces « attaques inacceptables » et ces violences qui ensanglantent la Syrie depuis près de 14 mois.

Dans une déclaration écrite envoyée aux médias, Kofi Annan « condamne dans les termes les plus forts possibles les attentats qui ont eu lieu plus tôt aujourd’hui à Damas ».

Selon son porte-parole, Ahmad Fawzi, « Kofi Annan est attristé par la perte de vies résultant des deux explosions et présente ses condoléances aux familles des victimes ».

« Ces actes odieux sont inacceptables et la violence en Syrie doivent cesser », prévient Kofi Annan qui estime par ailleurs que le peuple syrien avait « déjà trop souffert ». Selon l'Envoyé spécial de l'ONU et de la Ligue arabe, « toute action qui sert à exacerber les tensions et augmenter le niveau de violence ne peut être que contre-productif pour les intérêts de toutes les parties ».

Ces attaques interviennent alors que Kofi Annan avait encore déclaré mardi à Genève que la priorité actuelle était d’arrêter les tueries. A cette occasion, il avait estimé que son plan en six points, qui appelle notamment à la fin des violences et à la mise en place d’un dialogue politique nationale, reste « l’unique chance restante de stabiliser le pays » avant que « le pays ne s’enfonce dans une guerre civile complète ».

(Mise en perspective d'Alpha Diallo à Genève)

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...