Soudan du Sud : L'ONU pour une nouvelle ère de paix à Jonglei

Écouter /

Hilde Johnson, Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies au Soudan du Sud-UN Photo/Isaac Billy

La Représentante spéciale du Secrétaire général de l’ONU et chef de la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS), Hilde Johnson, a fait savoir lundi 7 mai que l’Etat du Jonglei au Soudan du Sud a désormais une opportunité d’entamer « un nouveau chapitre de paix ». C'était lors de la cérémonie de signature de résolutions qui mettent fin à la violence entre les six principales communautés de l’Etat du Jonglei..

Des affrontements entre les différentes communautés dans cet état qui a une histoire de luttes entre ethnies sur fonds de vols de bétail, a affecté plus de 120.000 personnes depuis décembre 2011.

Hilde Johnson a souligné qu’une paix durable est possible en trouvant des solutions aux défis des habitants de l’Etat de Jonglei par notamment la création d’institutions sécuritaires capables d’assurer la protection de la population.

Les chefs des six communautés, dont les Dinka, Kachipo, Jie, Nuer, Anyuak et Murle, ont fait part de leur engagement pour finaliser le processus de désarmement des civils et ont exprimé leur appréciation de la conduite responsable de l’Armée de libération du peuple du Soudan (SPLA) pendant la campagne.

Et la Représentante spéciale a rappelé l’importance du désarmement pacifique pour mettre fin au cycle de la violence dans l’Etat de Jonglei. Elle espère que le processus de paix soit complété de la même façon qu’il a été lancé, et elle a assuré les communautés du soutien de la Mission onusienne au Soudan du Sud.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

Classé sous L'info, Maintien de la paix.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...