Somalie: L'AMISOM met en garde contre la perturbation du processus de paix

Écouter /

Les Nations Unies et ses partenaires en Somalie ont mis en garde des individus ou des groupes de saboter le processus de paix au moment où le pays se rapproche de la fin de la période de transition.

Le Bureau politique de l'ONU en Somalie (UNPOS), la Mission de l'Union africaine en Somalie (AMISOM) ainsi que l'Autorité intergouvernementale sur le développement (IGAD) ont dans un communiqué indiqué qu'au moment où le pays se rapproche de la fin de la période de transition, il y aura d'intenses activités politiques. Les parties prenantes doivent s'abstenir de tous les actes et déclarations qui peuvent perturber la paix dont on jouit actuellement dans la plupart des régions du pays.

Les trois institutions ont noté le ferme engagement démontré par les Institutions Fédérales de Transition pour offrir une constitution provisoire au peuple de la Somalie. L'UNPOS, l'AMISOM et l'IGAD précisent qu'actuellement, une réunion des chefs traditionnels se tient à Mogadiscio pour sélectionner les membres de l'Assemblée constituante qui devrait examiner et adopter le projet de la constitution provisoire. L'assemblée devrait adopter la constitution au milieu de ce mois de mai.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
08/12/2017
Loading the player ...