Réfugiés en masse à travers le monde : António Guterres lance un appel à la solidarité internationale

Écouter /

António Guterres, lors du lancement du 6e rapport sur l'état des réfugiés dans le monde, le 31 mai 2012 (Photo ONU/Mark Garten)

Le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés António Guterres, met en garde contre les facteurs qui causent le déplacement massif des populations dans le monde et prévient que les 10 prochaines années verront de plus en plus de populations se réfugier dans d'autres pays ou se déplacer à l'intérieur même de leurs propres pays.

António Guterres s'est exprimé jeudi à New York, à l'occasion du lancement du rapport 2012 sur « l'État des réfugiés dans le monde », alertant que les crises liées au déplacement des populations se multiplient.

Le numéro un du HCR a estimé que de plus en plus de personnes se verront forcées à l'exil dans les années à venir, non seulement à cause des conflits traditionnels mais d'autres facteurs qui les aggravent et provoquent davantage de mouvements de populations. Il s'agit, selon lui d'une combinaison de facteurs, tels : le changement climatique, la croissance démographique, l'urbanisation, l'insécurité et l'insécurité alimentaire, la pénurie d'eau et le partage des ressources.

Autant de facteurs en interaction les uns avec les autres; qui accroissent l'instabilité et forcent les gens à se déplacer, d'où l'appel urgent d'António Guterres à une plus grande solidarité internationale.

(Mise en perspective de Maha Fayek ; avec un extrait sonore d'António Guterres, Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...