RDC: vacciner contre le tétanos à Isangi, dans la Province Orientale

Écouter /

Lancement de la campagne de vaccination contre le tétanos maternel et néonatal à Bukavu (Photo : Radio Okapi)

La campagne de vaccination contre le tétanos maternel et néo-natal a débuté le lundi 21 mai 2012 dans dix zones de santé de la Province Orientale. L'opération cible les femmes de 14 à 49 ans. Dans le district sanitaire Tshopo-lomami, la campagne est organisée seulement à Isangi. Cette zone de santé rurale a enregistré un nombre croissant de décès dû au tétanos maternel et néo natal. La maladie y a causé six décès.

Selon le médecin chef de la zone de santé d'Isangi, le docteur Charles Lobanga, la faible couverture de vaccination contre le tétanos maternel et néo natal est la première cause de la recrudescence de cette maladie. Six personnes ont succombé à cette maladie cette année, et onze sont mortes en 2010, a-t-il dit. Un rapport qu'il a publié récemment révèle que les enfants de zéro à 28 jours faisaient partie des victimes de tétanos à Isangi. Cette maladie infectieuse atteint le système nerveux central. Elle est mortelle et pourtant la guérison complète peut prendre de quelques jours à quelques semaines, selon le traitement utilisé.

« Aujourd'hui, les opérations vaccinales pour prévenir le tétanos maternelles touchent entre 49 à 65 % des femmes. Certaines d'entre elles ne viennent pas à la consultation prénatale et d'autres encore ne reçoivent qu'une dose de vaccin au lieu des trois prévues pour toute la durée de la grossesse », affirme le médecin chef de la zone de santé d'Isangi. Autres causes, selon lui, les conditions hygiéniques déplorables de certains centres de santé. De plus, De nombreuses femmes accouchent à domicile avec la complicité de certains agents sanitaires. Le faible taux d'accouchements dans les maternités, soit 43 % pour l'ensemble de la zone de santé, n'arrange pas les choses.

La campagne de ce mois de mai implique les responsables d'école. Le but est de toucher la majorité de filles. Pour le coordonnateur provincial de mobilité sociale, Albert Atisumbo, l'objectif est d'arriver à zéro cas de tétanos pour mille accouchements.

(Reportage de nos confrères de Radio Okapi)

Classé sous L'info, Santé.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...