Mali : l'UNICEF dénonce les viols et les recrutements forcés d'enfants

Écouter /

Le Directeur général du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), Anthony Lake, a fait part mercredi de sa préoccupation concernant les informations faisant état de violations du droit international humanitaire dans le nord du Mali, où des enfants ont été victimes de viols et de recrutements forcés au sein des groupes armés qui sévissent dans la région.

« L’organisation Human Rights Watch a publié mardi un rapport convaincant qui présente en détail des témoignages sur l’enlèvement et le viol de filles et de femmes par des groupes armés dans le nord du Mali et le recrutement et l’utilisation d’enfants par des groupes armés », a déclaré Anthony Lake dans un communiqué de presse.

« De tels actes sont des violations graves du droit international humanitaire et peuvent constituer des crimes de guerre. Le rapport renforce la nécessité d’une plus grande attention à la situation au Mali et dans la région du Sahel. Et il doit être mis fin immédiatement à ces actes odieux », a-t-il ajouté.

La situation sécuritaire volatile et l’accès limité à la région ont empêché les Nations Unies d’enquêter véritablement sur les cas signalés.

Mi-avril, la Haut commissaire de l’ONU aux droits de l’homme, Navi Pillay, s’était dite vivement préoccupée par les informations faisant état de graves violations des droits de l’homme contre la population du Mali, en particulier dans les zones du nord du pays tenues par les rebelles, et avait appelé à prendre des mesures urgentes pour mettre fin à l’instabilité politique provoquée par les violences.

La Représentante spéciale du Secrétaire général de l’ONU pour les enfants et les conflits armés, Radikha Coomaraswamy, s’était également dite mi-avril très inquiète par les informations faisant état du recrutement et de l’utilisation d’enfants par les rebelles Touaregs et les milices islamistes dans le nord du Mali.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...