Libye : des experts vont étudier les accusations sur l'usage de mercenaires

Écouter /

Le Groupe de travail des Nations Unies sur l’utilisation de mercenaires a annoncé vendredi qu’il allait effectuer une visite en Libye du 21 au 25 mai pour évaluer les accusations selon lesquelles des mercenaires ont été utilisés lors du conflit récent dans le pays, et les mesures prises par le gouvernement pour combattre ce phénomène suite à la fin des combats.

Cette mission d’établissement des faits d’experts indépendants du Conseil des droits de l’homme de l’ONU est la première dans ce pays.

« Au delà de la question des mercenaires, nous avons l’intention d’obtenir des informations de première main sur les activités des entreprises privées qui offrent de l’assistance militaire, de l’expertise et des services de sécurité sur le marché international, le type d’activités qu’elles ont menées en Libye et l’effet qu’elles ont eues sur le respect des droits de l’homme », a déclaré la Présidente-rapporteur du Groupe d’experts sur l’utilisation des mercenaires, Faiza Patel.

Le groupe d’experts, qui se rendra en Libye sur invitation du gouvernement, souhaite également entamer un dialogue constructif avec les autorités et d’autres interlocuteurs pertinents sur la régulation des activités de telles entreprises en Libye, notamment concernant les autorisations, les licences, et la responsabilité en matière de violations des droits de l’homme.

Dans un rapport remis en novembre 2011 à l’Assemblée générale de l’ONU, le groupe d’experts avait mis en garde contre les activités croissantes d’entreprises sécuritaires et militaires privées dans le monde qui posent des problèmes en matière de protection des droits humains et avait demandé des règles internationales plus claires.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...