Haïti : l'ONU salue le vote de confiance obtenu par le nouveau Premier ministre

Écouter /

Mariano Fernández, Chef de la MINUSTAH, s'entretient avec des étudiantes à Port-au-Prince (UN Photo/Logan Abassi)

Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en Haïti, Mariano Fernandez Amunategui, a félicité mardi la Chambre des députés pour son vote de confiance de la déclaration de politique générale du Premier ministre Laurent Lamothe, qui fait suite à celui du Sénat, mardi dernier, complétant ainsi la procédure parlementaire permettant l’installation du Premier ministre et du gouvernement.

« Mariano Fernandez Fernandez tient également à saluer les efforts et l’esprit de dialogue dont l’exécutif et le législatif ont fait preuve tout au long de la procédure, ainsi que la volonté du Premier ministre d’adopter une approche d’unité et d’inclusion dans ses démarches », a précisé la Mission des Nations Unies en Haïti (MINUSTAH) dans un communiqué de presse.

Le Représentant spécial a souhaité que le nouveau gouvernement puisse rapidement faire avancer son schéma directeur destiné à répondre aux besoins urgents dans les domaines de l’économie, de l’emploi, de l’éducation, de l’énergie, de l’état de droit et de l’environnement, lesquels correspondent aux cinq chantiers prioritaires du Président de la République.

« La MINUSTAH se réjouit de l’engagement formulé dans la déclaration de politique générale de tenir les élections législatives et locales avant la fin de l’année », souligne le communiqué de presse.

« D’autres défis attendent le nouveau gouvernement, notamment l’établissement d’un climat stable et sécuritaire propice au développement économique ; le renforcement des institutions de l’État, dont la Police nationale d’Haïti ; la négociation d’un agenda législatif avec le Parlement afin de permettre l’adoption des réformes nécessaires ; la mise en place effective du Conseil supérieur du pouvoir judicaire devant garantir l’indépendance du pouvoir judicaire ; et l’organisation d’élections libres et démocratiques », ajoute la Mission. « Le gouvernement peut compter sur l’appui de la MINUSTAH pour relever ceux-ci. »

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...