Guinée-Bissau: l'économie du pays perturbée par le coup d'Etat

Écouter /

Après son intervention lundi 7 mai au Conseil de sécurité sur la situation en Guinée Bissau après le coup d'Etat militaire du 12 avril, Joseph Mutaboba, le Représentant Spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour ce pays, revient au cours d'une interview accordée à la Radio des Nations Unies, sur la vie socio-économique des bissau-guinéens. Le Représentant de Ban Ki-moon explique aussi les causes profondes des perturbations politiques souvent sanglantes dans ce pays.

Au Conseil de sécurité, Joseph Mutaboba, a indiqué que la recherche d’une solution à la crise détourne l’attention des besoins de la population bissau-guinéenne. « Le versement des salaires des fonctionnaires a été reporté et la commercialisation de la noix de cajou, essentielle pour l’économie du pays, a été interrompue », a rappelé Mutaboba, qui présentait le dernier rapport du Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, sur la situation en Guinée-Bissau. Il a alerté le Conseil de sécurité sur la poursuite « sans entrave » des nombreuses violations des droits de l’homme et a aussi averti que tout retard dans le retour à la normale aurait un impact néfaste sur les citoyens du pays.

Mutoboba a évoqué « l’option d’imposer des sanctions ciblées à l’encontre des auteurs du coup d’État militaire et de leurs partisans ». Le Représentant spécial a rappelé l’importance du processus de médiation la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), et il a exhorté la communauté internationale à s’unir dans un engagement avec la Guinée-Bissau.

Le 12 avril dernier, des membres des forces armées de la Guinée-Bissau ont pris le pouvoir dans un coup d’Etat, alors que le pays s’apprêtait à voter lors du deuxième tour des élections présidentielles qui opposait le Premier ministre Gomes Junior au Président sortant Kumba Yala.

(Extrait sonore : Joseph Mutaboba, Représentant Spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la Guinée-Bissau ; propos recueillis par Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...