Guinée Bissau : le Conseil de sécurité entend Joseph Mutaboba

Écouter /

Joseph Mutaboba, Représentant spécial du Secrétaire général pour la Guinée-Bissau (à droite) (UN Photo/Eskinder Debebe)

Le Conseil de sécurité a examiné lundi 7 mai à New York, le dernier rapport du Secrétaire général de l'ONU sur la situation en Guinée-Bissau depuis le coup d'Etat militaire du 12 avril dans ce pays. A cet égard, les quinze ont entendu Joseph Mutaboba, le Représentant spécial de Ban Ki-moon pour la Guinée-Bissau, qui a introduit le rapport du Secrétaire général en présence entre autres des ministres des affaires étrangères de la Guinée-Bissau, Mamadou Saliu Djalo Pires, et Rebelo Chikoti, de l'Angola.

Dans son message au Conseil de sécurité, Joseph Mutaboba a réaffirmé la condamnation par les Nations Unies du récent coup d'Etat militaire. Il a aussi souligné l'importance du soutien de l'ONU au processus de médiation dirigé par la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) pour la restauration de l'ordre constitutionnel en Guinée-Bissau.

Le Représentant spécial s'est engagé à travailler avec les leaders de tous les segments de la société bissau-guinéenne dans le cadre d'un dialogue inclusif pour parvenir à une solution consensuelle à la crise actuelle.

Joseph Mutaboba a lancé un appel à la communauté internationale pour qu'elle ne soit pas divisée dans ces engagements en Guinée-Bissau. Pour lui, il est essentiel que les partenaires internationaux, plus particulièrement l'Union africaine, la Communauté des pays de langue portugaise, la CEDEAO, l'Union européenne et l'ONU, se mettent d'accord sur une réponse internationale commune pour faciliter le retour pacifique de l'ordre constitutionnel en Guinée-Bissau.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...