Conseil de sécurité : plus de collaboration dans la lutte contre le terrorisme

Écouter /

Elliott Ohin, Ministre d'Etat, Ministre des affaires étrangères et de la coopération du Togo (Photo : onutogo.org)

Sous la conduite du Président de l'Azerbaïdjan, Ilham Aliyev, et en présence de plusieurs ministres des affaires étrangères, le Conseil de sécurité a examiné vendredi la menace du terrorisme pour la paix et la sécurité internationales. Lançant le débat, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a appelé, les Etats Membres à se concentrer sur les conditions propices à la propagation du terrorisme ; à adopter une approche intégrée sur le terrorisme et l’extrémisme violent tel que le préconise la Stratégie globale antiterroriste ; à utiliser pleinement les dispositifs du Centre des Nations Unies pour la lutte contre le terrorisme ; et enfin à créer une fonction de Coordinateur des Nations Unies pour la lutte antiterroriste.

Le Togo, qui avait déjà, lors de sa présidence en février dernier, attiré l'attention de la communauté internationale sur la question du terrorisme, a abordé la question d'un point de vue africain évoquant notamment les « sectes islamiques » Boko Haram et Al Qaeda au Maghreb islamique (AQMI), par le biais de son Ministre des affaires étrangères, Elliot Othin.

Le chef de la diplomatie togolaise a souligné les nombreux facteurs liés à la question du terrorisme, allant des facteurs culturels à « l'immensité de certains espace étatiques » qui les rendent difficiles à contrôler.

Elliot Othin a aussi présenté les nombreux dispositifs auxquels participe le Togo, avant d'appeler au renforcement des capacités des pays les « moins préparés et disposant de moyens très limités » pour lutter contre le terrorisme.

Enfin, le Ministres togolais des affaires étrangères a prôné un accroissement de la collaboration en matière de lutte contre le terrorisme en soulignant qu'aucun État ne peut faire seul face à cette menace.

« C'est à travers des actions conjuguées aux plans bilatéral, régional et international, ceci dans le respect de leur souveraineté, leur indépendance et l'intégrité de leur territoire, que nos États pourront espérer lutter efficacement contre le terrorisme », a-t-il martelé.

(Extrait sonore : Elliot Othin, Ministre des affaires étrangères du Togo; propos recueillis par Cristina Silveiro)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...