Comores : plus de 46 000 sinistrés en raison des pluies diluviennes

Écouter /

Depuis le 20 avril dernier, de fortes pluies se sont abattues sur l'archipel des Comores, causant ainsi de graves inondations dans certaines régions du pays. Ces pluies torrentielles ont également provoqué des glissements de terrain et des éboulements. A ce jour, plus de 46 000 personnes sont sinistrées et près 9.200 personnes ont été déplacées.

L'état d'urgence a été décrété le 26 avril dernier.

Selon un bulletin humanitaire du Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l'ONU (OCHA), les régions de Hambu, Bambao, Mbadjini-Est, et Dimani (en grande Comores), Domoni, Sima (à Anjouan) et toutes les régions de Mohéli ont été victimes de graves inondations.

La situation s'est aggravée dans la région de Hambou, au sud de l'île, avec le débordement des eaux à Mitsoudjé, au sud-ouest de la Grande Comores et à Bangoi, au nord du pays.

Ces inondations ont ainsi affecté les routes, l'électricité, les transports, et les télécommunications n'ont pas été épargnés. Parmi ces infrastructures, la station de pompage d'eau de Vouvouni qui est indispensable pour l'approvisionnement en eau potable de l'agglomération de Moroni a été inondée et est hors d'usage. Des équipes sont à pied d'œuvre pour trouver une solution dans les meilleurs délais.

A la suite d'une requête du Gouvernement de l'Union des Comores à travers le Coordonnateur Résident des Nations Unies, le Bureau pour la Coordination des Affaires Humanitaires des Nations Unies a déployé une équipe d’évaluation et de coordination des opérations en cas de catastrophe pour aider le pays touché pendant la phase de secours (UNDAC. Cette équipe UNDAC de sept personnes est arrivée hier lundi 30 avril aux Comores, pour renforcer les capacités nationales dans la coordination et la gestion de l'urgence née des intempéries de ces derniers jours. Le Bureau régional d'OCHA en Afrique australe a déployé également du personnel supplémentaire.

Le service de la météo des Comores a indiqué, mercredi, qu’en temps normal, la pluviosité du mois d’avril est de 266,8 mm alors qu’en ce moment elle est à 740 mm.

(Extrait sonore : Corinne Momal-Vanian, Directrice du Service de l'information et porte-parole des Nations Unies à Genève)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...