Colombie : Margot Wallström demande réparation pour les victimes des violences sexuelles

Écouter /

Femmes de la guérilla des FARC en Colombie: "Celles qui sont enceintes doivent se faire avorter"

La violence et l'insécurité en Amérique centrale inquiètent la communauté internationale et les officiels des Nations Unies. Parmi ces responsables onusiens qui suivent ce dossier, Margot Wallström Représentante Spécial de Ban Ki-moon contre la violence sexuelle dans les conflits.

Elle joint sa voix à celle des ONGs, des militantes, des féministes et de toutes celles qui demandent réparations en raison des violences faires aux femmes pendant le conflit colombien.

A la sortie d'une rencontre avec la société civile, Margot Wallström a rendu hommage au combat des femmes colombiennes.

“Ces femmes sont très courageuses", a-t-elle déclaré au micro de la Radio des Nations Unies. «Elles sont très déterminées et elles ont décidé de prendre la parole même si cela leur pose d'énormes risques. Elles s’engagent pour leurs familles, pour les enfants et pour l’avenir de ce pays. Cela devrait être mieux reconnu. Elles veulent aussi avoir accès à la justice, elles veulent faire primer la justice…. Je pense que c’est le plus important message au gouvernement, car il faut lutter contre l’impunité et mettre en œuvre les lois en vigueur. ”

(Extrait sonore : Margot Wallström, Représentante spéciale du Secrétaire général contre les violences sexuelles dans les conflits.)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...