Amérique centrale : l'Assemblée générale se mobilise pour la sécurité

Écouter /

Un débat sur la sécurité en Amérique centrale s'est tenu ce mercredi à l'Assemblée générale des Nations Unies.

Les intervenants ont lancé un appel au maintien de l'aide aux pays d'Amérique centrale pour lutter contre la forte criminalité, liée notamment au trafic de drogue qui gangrène le Mexique et la Colombie, notamment. Les chiffres donnés par le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon sont plus qu'alarmants.

Selon Ban Ki-moon, « La région d'Amérique centrale abrite aujourd'hui les taux d'homicides les plus élevés dans le monde: 39 meurtres par 100 000 citoyens au Guatemala, 72 par 100 000 en El Salvador, et 86 par 100 000 au Honduras, ce qui est de plus de 10 fois la moyenne mondiale. »

« Dans les pays de la région, un homme sur cinquante, âgé de 20 ans, sera assassiné avant d'avoir atteint l'âge de 32 ans. Ce qui est 400 fois plus élevé que dans les pays à faible taux d'homicides », a-t-il déclaré.

Ban Ki-moon évoque une crise latente à laquelle il faut s'atteler; une crise qui apporte avec elle une grande peur et une grande instabilité pour les sociétés d'Amérique latine.

(Mise en perspective de Maha Fayek, avec un extrait sonore de Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...