Alimentation: le rapporteur de l'ONU critique sévèrement le Canada

Écouter /

Olivier De Schutter (UN Photo/Jean-Marc Ferré)

Olivier De Schutter, Rapporteur spécial de l'ONU pour le droit à l'alimentation, épingle le Canada qu'il critique sévèrement, affirmant que trois millions de Canadiens, soit environ 10% de la population, n'ont pas les moyens de manger correctement.

Difficile de croire que la pauvreté et les inégalités s'accroissent dans ce pays d'Amérique du Nord. Par conséquent, un nombre significatif de Canadiens sont trop pauvres pour se nourrir de manière saine.

Cela serait dû en partie au changement dans la manière de se nourrir, ce qui entraîne des taux très élevés d'obésité, surtout dans les zones pauvres de banlieue et des réserves autochtones reculées où la nourriture coûte cher en raison des frais de transport.

Même si le Canada a été depuis longtemps perçu comme une terre d'abondance, aujourd'hui une famille sur dix comptant un enfant de moins de six ans est incapable de satisfaire ses besoins alimentaires quotidiens.

Nul et non avenu, telle a été la réponse du gouvernement canadien, qui a réagi avec indignation. Le ministre de l'Immigration Jason Kenney a affirmé que les reproches du Rapporteur spécial « jetaient le discrédit sur les Nations Unies » et que sa mission était « ridicule ».

(Mise en perspective de Maha Fayek)

Classé sous Femmes et enfants, L'info, Santé.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
08/12/2017
Loading the player ...