Afrique de l'Ouest : l'ONU insiste sur le retour à l'ordre constitutionnel au Mali et en Guinée-Bissau

Écouter /

Saïd Djinnit, Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l'Afrique de l'Ouest, est attendu au sommet de la CEDEAO à Abidjan. (UN Photo/Ryan Brown)

Afin de poursuivre les efforts de l’ONU pour restaurer l’ordre constitutionnel en Guinée-Bissau et au Mali, le Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Afrique de l’Ouest, Saïd Djinnit, va participer au Conseil de médiation et de sécurité de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), qui aura lieu à Abidjan le 19 mai.

« Nous pensons qu’il est primordial d’assurer que les décisions émanant des processus de médiation au Mali et en Guinée-Bissau aboutissent à une restauration rapide et complète de l’ordre constitutionnel et envoient un message de principe clair contre les prises de pouvoir anticonstitutionnelles », a fait savoir le porte-parole du Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon dans une déclaration à la presse publiée jeudi soir.

« Nous travaillons avec la CEDEAO pour assurer la coordination et des consultations étroites avec l’ONU et d’autres partenaires internationaux et régionaux alors que le processus avance », a-t-il ajouté.

L’ONU a réitéré son appel pour une adhésion scrupuleuse aux principes démocratiques et a demandé aux militaires de retourner dans leurs casernes, de s’abstenir de s’engager dans les affaires politiques et de respecter les autorités civiles et la primauté de la loi.

« Le Secrétaire général s’est engagé dans de larges consultations, soit directes ou en passant par ses Représentants spéciaux en Afrique de l’Ouest et en Guinée-Bissau, pour apporter son soutien afin de résoudre ces crises tout en respectant ces principes », a souligné le porte-parole.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...