UNPOL : de la « zéro tolérance » à « zéro incidence »

Écouter /

Depuis trois ans, la Suédoise Ann-Marie Orler est à la tète de la Police des Nations Unies (UNPOL). Pour elle, la représentation des femmes et les normes de conduites sont les deux priorités de son mandat.

Selon Ann-Marie Orler, le fait qu'en 2011 il y ait eu six cas d'abus sexuels sur une force de 15.000 éléments, originaires de 80 pays et qui sont actuellement déployés dans presqu'une vingtaine de missions à travers le monde, représente une avancée. Mais elle ne suffit pas : après la « zéro tolérance » il importe désormais d'avancer vers le « zéro incidence ».

Ann-Marie Orler est l'invitée sur Voix de femmes cette semaine. Au micro de Cristina Silveiro, elle revient sur l'importance d'avoir des femmes au sein de la police onusienne, de son propre rôle en tant que femme, mais avant tout elle livre sa réaction à la suite de l'incident d'abus par des policiers pakistanais survenu en Haïti le mois dernier.

(Interview : Ann-Marie Orler, Cheffe de la Police des Nations Unies; propos recueillis par Cristina Silveiro)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...