UNESCO : la traduction « premier pas vers le rapprochement des peuples »

Écouter /

Le 23 avril, date du décès de Cervantès ainsi que de Shakespeare, la communauté internationale célèbre la Journée mondiale du livre et du droit d’auteur.

Pour l'UNESCO, cette Journée permet de rendre un hommage mondial au livre et à ses auteurs, d'encourager la lecture et de reconnaître la contribution du livre au progrès social et culturel.

La Journée permet également de mettre l'accent sur l'importance du livre en tant qu'outil de diversité culturelle, de liberté d'expression mais aussi de rappeler que la culture est un facteur important du développement et de développement durable notamment à travers les droits d'auteur.

La Journée mondiale du livre et du droit d’auteur 2012 a été placée sous le signe de la traduction, permettant ainsi de rappeler, selon l'UNESC, que la traduction est « le premier pas vers le rapprochement des peuples » mais aussi « une école de la diversité et du dialogue ». C'est aussi l'occasion de marquer le 80ème anniversaire de l'Index translationum, un répertoire mondial de toutes les traductions tenu par l'UNESCO.

Cet outil, créé en 1932 à l'époque de la Société des Nations est le programme le plus ancien de l'UNESCO. Il permet de suivre les flux de traductions et donne un bon éventail de la diversité culturelle de la planète. Selon sa version électronique qui recueille plus de deux millions de données sur 500.000 auteurs et 78.000 maisons d'édition de 148 pays, Agatha Christie, Jules Verne et William Shakespeare sont les écrivains les plus traduits dans le monde (données cumulatives depuis 1979). Lénine, Franz Kafka, Gabriel García Márquez et Platon figurent parmi la cinquantaine d'auteurs les plus traduits.

L'Index permet aussi d'identifier les grandes tendances de fond de la traduction. Le français, l'allemand et l'espagnol sont les langues vers lesquelles on traduit le plus de livres. Le chinois est passé du 30ème rang pendant les années 90, à la 6ème position des langues cibles en 2008, démontrant l'essor de l'industrie éditoriale chinoise et de l'intérêt croissant que portent les chinois pour les ouvrages étrangers.

(Extrait sonore : Philippe Kridelka, Directeur du bureau de liaison de l'UNESCO à New York; propos recueillis par Cristina Silveiro)

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...