Syrie : Susan Rice explique les efforts de Kofi Annan pour résoudre la crise

Écouter /

Kofi Annan, l'Envoyé spécial conjoint des Nations Unies et de la Ligue des États arabes pour la Syrie

Kofi Annan, l’Envoyé spécial conjoint des Nations Unies et de la Ligue des États arabes pour la Syrie, a été entendu par le Conseil de sécurité ce 2 avril par vidéoconférence. Au sortir de cette réunion à huis clos, la représentante permanente des Etats-Unis auprès de l'ONU, Susan Rice, dont le pays préside le Conseil de sécurité pour ce mois d'avril, a devant les journalistes indiqué que Kofi Annan a expliqué au Conseil de sécurité ses efforts pour résoudre la crise actuelle en Syrie.

Il a déclaré avoir beaucoup insisté dans ses discussions avec les autorités syriennes, sur l'urgence de la situation et a insisté pour que le régime syrien cesse les mouvements des troupes, mette un terme à l'utilisation d'armes lourdes et que l'armée syrienne se retire des agglomérations peuplées.

Selon Susan Rice, Kofi Annan a indiqué que le Ministre des Affaires étrangères de la Syrie lui a fait parvenir une lettre le 1er avril dans laquelle le gouvernement de Damas affirme que les troupes syriennes vont commencer immédiatement leur retrait et que d'ici au 10 avril, ces troupes mettront fin à leur déploiement, à l'utilisation d'armes lourdes et se seront retirées des zones peuplées. Ces points évoqués dans la lettre du chef de la diplomatie syrienne font partie du plan en 6 point de l’Envoyé spécial conjoint des Nations Unies et de la Ligue des États arabes pour la Syrie.

L'Ambassadrice des Etats-Unis a ajouté que Kofi Annan attend des détails sur d'autres points qui figurent dans son plan de sortie de crie en Syrie, concernant notamment l'accès des humanitaires aux populations, la pause quotidienne humanitaire de deux heures, l'accès des medias ainsi que sur le processus politique.

Kofi Annan a indiqué au Conseil de sécurité qu'une équipe du département des opérations de maintien de la paix de l'ONU avec certains de ses collaborateurs se rendront en Syrie au cours de cette semaine pour poursuivre les préparatifs pour une possible mission de surveillance et de supervision des Nations Unies sur le terrain.

Tous les membres du Conseil de sécurité ont exprimé leur soutien, selon Susan Rice, à Kofi Annan et ont demandé la mise en œuvre immédiate de son plan en 6 points y compris le processus politique devant déboucher à une transition conformément aux aspirations du peuple syrien à la démocratie.   

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...