Syrie : plus de 65.000 réfugiés syriens ont fui leur pays à cause des violences

Écouter /

Des réfugiés syriens au nord du Liban (photo: HCR / F. Juez)

Plus de 65.000 Syriens ont fui leur pays, en grande majorité vers la Turquie et le Liban, en raison de la violence qui y fait rage depuis plus d’un an avec la répression sanglante du mouvement de contestation contre le régime de Bachar al-Assad. Les quatre pays limitrophes de Damas continuent d'accueillir tous ceux qui fuient l'escalade de la violence.

Selon le Haut commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR), près 65.070 Syriens se trouvaient cette fin de semaine hors leur pays, dont 49.193 étaient enregistrés auprès de ses services et 15.877 en passe de l’être, selon son site “Syria Regional Refugee Response” (http://data.unhcr.org/syrianrefugees).

Le HCR précise qu’il y a 23.343 réfugiés enregistrés en Turquie, 22.000 au Liban, 15.999 en Jordanie et 3.129 en Irak, les quatre pays limitrophes de la Syrie.

C'est dans ce contexte que le chef des observateurs de l’ONU est arrivé hier dimanche à Damas pour tenter d'assurer le déploiement des 300 observateurs onusiens. A cet égard, le général norvégien Robert Mood a appelé toutes les parties à l’arrêt des violences et donner ainsi une chance au plan de sortie de crise de Kofi Annan. Histoire de rappeler que les observateurs ne peuvent pas résoudre seuls tous les problèmes de la Syrie.

La Syrie est en proie depuis mars 2011 à une révolte populaire sans précédent qui s’est militarisée au fil des mois face à la répression sanglante menée par Damas.

(Mise en perspective d'Alpha Diallo à Genève)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...