Syrie : les humanitaires se mobilisent

Écouter /

Des déplacés syriens

Alors que la trêve reste bien fragile en Syrie au second jour de la mission des observateurs de l'ONU, à Genève, les humanitaires se mobilisent. Le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU tiendra, le vendredi 20 avril au Palais des Nations, une réunion sur l’aide à la Syrie.  L'objectif de ce forum humanitaire sur la Syrie, mobiliser les ressources humanitaires nécessaires de sorte que les personnes dans le besoin reçoivent toute l’assistance humanitaire nécessaire.

Dans une interview accordée à la Radio des Nations Unies, la porte-parole du Programme alimentaire mondial (PAM), Elisabeth Byrs, a pour sa part indiqué que pour l’instant l’organisation distribue de l’aide humanitaire à travers le Croissant-rouge syrien. Depuis le lancement de son opération d’urgence en décembre dernier, le nombre de personnes atteintes jusqu'en fin mars s’élève à 106.000 personnes.

Selon Elisabeth Byrs, les humanitaires sont préoccupés par la poursuite des violences en Syrie et les mouvements de population.

Pour le moment, plusieurs organismes humanitaires se reposent sur le Croissant rouge syrien pour distribuer leur aide. Pour le PAM, cette assistance est faite sous forme de rations pré emballées pour les familles. Ces vivres sont ensuite distribués dans des points de distribution. « Le travail du PAM repose sur les efforts du Croissant rouge syrien », a indiqué Elisabeth Byrs.

L'assistance alimentaire a été distribuée dans onze des quatorze gouvernorats de Syrie. « Cette aide concerne non seulement les personnes qui pâtissent de ces violences mais il y a également toutes ces personnes qui souffrent de la sécheresse en Syrie ».

Le PAM fera partie des organismes humanitaires qui assisteront au second forum humanitaire sur la Syrie après celui organisé  le 8 mars dernier. Sous l'égide du Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (Ocha), il y aura également des agences onusiennes impliquées sur la situation humanitaire en Syrie, mais aussi des représentants de la Ligue arabe, de l’Organisation de la coopération islamique (OIC) et du Service d’aide humanitaire de la Commission Européenne (ECHO). Seront aussi invités les organisations régionales, les Etats membres et les ONG. Ce forum sera une « réunion technique et opérationnelle », qui vise à « discuter de la situation humanitaire » en Syrie et « évaluer la réponse actuelle et planifier ce que l’on peut faire ».

(Interview : Elisabeth Byrs, porte-parole du Programme alimentaire mondial à Genève ; propos recueillis par Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...