Syrie : accord sur les modalités de fonctionnement de l'équipe d'observateurs

Écouter /

Kofi Annan, l'Envoyé spécial conjoint des Nations Unies et de la Ligue des États arabes pour la Syrie

Les Nations Unies et le gouvernement syrien ont conclu jeudi un accord fixant les modalités de fonctionnement de l'équipe avancée d'observateurs de l'ONU déployée en Syrie pour surveiller la cessation des hostilités, a annoncé le porte-parole de l'Envoyé spécial conjoint des Nations Unies et de la Ligue des Etats arabes pour la Syrie.

« Cet accord détaille les fonctions des observateurs dans le cadre de leur mandat en Syrie et les tâches et responsabilités du gouvernement syrien à cet égard. Le Bureau de l'Envoyé spécial conjoint a également des discussions similaires avec les représentants de l'opposition sur les tâches et les responsabilités des groupes armés d'opposition », a dit ce porte-parole, Ahmad Fawzi, dans une déclaration à la presse.

Cet accord doit également servir de base au Protocole sur les modalités de fonctionnement de la future Mission de supervision des Nations Unies en Syrie.

« Il est crucial que l'équipe d'observateurs soit efficace sur le terrain si l'on veut que la vie des familles syriennes ordinaires redevienne normale », a-t-il ajouté. « C'est pourquoi, l'Envoyé spécial conjoint Kofi Annan a fait de la cessation de la violence sous toutes ses formes par toutes les parties dans le cadre d'un mécanisme de supervision de l'ONU, la première étape essentielle de son plan pour ramener la paix en Syrie, un plan qui a un très large soutien de la communauté internationale. »

Selon le porte-parole de Kofi Annan, le plus dur reste à venir, c'est-à-dire un dialogue politique mené par les Syriens pour répondre aux préoccupations et aspirations légitimes du peuple syrien

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...