Soudan du Sud : l'ONU constate des résultats positifs du désarmement à Jonglei

Écouter /

Un Casque bleu en patrouille au Soudan du Sud

Au Soudan du Sud, une campagne de désarmement des civils membres des communautés antagonistes dans l'Etat de Jonglei est en cours. Des militaires et des policiers collectent les armes détenues illégalement pour mettre fin à la violence dans cet Etat.

Des milliers d'armes à feu ont été collectées dans le cadre de cette campagne de désarmement dirigée par l'armée nationale dans l'état du Jonglei. Selon les responsables de l'armée, 3000 soldats ont été déployés à travers le pays afin d'appuyer le processus de désarmement visant à mettre fin à la violence armée dans les communautés pastorales de la région.

La représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies et chef de la Mission de l’ONU au Soudan du Sud (MINUSS), Hilde Johnson, a déclaré que « la possession et l’usage généralisé des armes illégales par les communautés et la prolifération des armes légères constituent une menace importante pour la paix et la sécurité au Soudan du Sud ». Selon elle la possession illégale d’armes exacerbe sérieusement la violence intercommunautaire à Jonglei. Les Casques bleus et les équipes civiles de la MINUSS surveillent l’évolution du processus de désarmement dans cet Etat.

Hilde Jonhson a toutefois souligné que le processus de désarmement ne réussira que s’il est mené dans le cadre d’une approche globale de la paix, la justice et la réconciliation et inclue la protection des communautés par les forces de sécurité. «J’exhorte les communautés à travailler avec les comités de paix pour Jonglei afin de mettre un terme à la violence. Un processus de réconciliation et un désarmement pacifique anticipés sont l’unique solution pour préserver la paix et la sécurité des peuples de la région », a-t-elle ajouté.

Des affrontements meurtriers entre communautés Lou Nuer et Murle en décembre et janvier derniers ont entraîné le déplacement de dizaines de milliers de civils à Jonglei et contraint les agences onusiennes à lancer une opération humanitaire majeure pour aider les populations dans le besoin.

(Extrait sonore : Kouider Zerrouk, porte-parole de la Mission de l'ONU au Soudan du Sud ; propos recueillis par Jean-Pierre Amisi Ramazani)

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...