Soudan du Sud: la ville de Bentiu bombardée par l'armée de Khartoum

Écouter /

Hilde Johnson, Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies au Soudan du Sud-UN Photo/Isaac Billy

  La Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS), a déploré, lundi 23 avril, la poursuite des bombardements aériens contre la ville de Bentiu peuplée de populations civiles, au Soudan du Sud.

La MINUSS précise que « les informations obtenues indiquent que les bombardements ont commencé à 8h30 et que le marché de Rubkona a été frappé, ce qui a entraîné la mort d’au moins un civil et en a blessé quatre autres ».

La Représentante spéciale du Secrétaire général pour le Soudan du Sud, Hilde F. Johnson, a rappelé aux parties au conflit leur obligation de respecter les droits de l’homme, de prendre toutes les mesures pour ne pas faire du mal aux civils, et de garantir la sécurité du personnel et des biens des Nations Unies et des organisations humanitaires internationales.

Ces nouveaux bombardements interviennent alors que la situation entre le Soudan et le Soudan du Sud semblait s’apaiser vendredi 20 avril, avec l’annonce par le gouvernement du Soudan du Sud de retirer ses troupes de Heglig, au Soudan.

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, avait alors pris note de cette annonce et avait exhorté les gouvernements du Soudan et du Soudan du Sud à reprendre immédiatement les négociations.

Ban Ki-moon a appelé les deux gouvernements à activer le Mécanisme conjoint de vérification et de surveillance de leur frontière commune et à cesser leur appui aux groupes rebelles de chacune des parties.

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...