Sahel : 8.800.000 personnes en insécurité alimentaire

Écouter /

Une femme au Burkina Faso reçoit un bon de nourriture. Le Sahel se trouve dans une situation de crise alimentaire grave

La situation humanitaire au Sahel « demeure critique » et « les besoins humanitaires sont énormes et il faut agir maintenant ». C'est le message d'alerte diffusé par le Programme alimentaire mondial (PAM), mardi 10 avril à Genève. Le PAM a lancé un appel de fonds qui s’élève à 400 millions de dollars pour nourrir les populations en insécurité alimentaire au Sahel.

 Après 3 ans de suite de sécheresses qui ont eu un impact néfaste sur les récoltes et sur l'élevage du bétail, le Sahel se trouve dans une situation de crise alimentaire grave. Près de 8.800.000 personnes y reçoivent actuellement une aide alimentaire qui doit continuer. Avec la saison “maigre” qui approche, la période entre les récoltes de juin à septembre, les agences humanitaires de l'ONU ont tiré la sonnette d'alarme, car ce chiffre risque d'augmenter et des vies risquent d'être perdues si les programmes humanitaires ne sont pas appuyés dès maintenant.

D'après Elisabeth Byrs, porte-parole du PAM à Genève, si les fonds n'arrivent pas dans les 4 semaines qui suivent, cette agence onusienne se verra obliger de réduire ces programmes. La vie de près de 3 millions d'enfants seraient ainsi mis en danger.

A la sécheresse vient se rajouter la crise au Mali qui a un impact sur toute la région. Le PAM a du stopper ses programmes temporairement dans le nord du Mali. Cette agence a des difficultés pour poursuivre ses programmes d'assistance alimentaire suite aux restrictions de mouvement. Cette situation augmente le nombre de personnes en insécurité alimentaire.

Au delà du Mali, les pays voisins accueillent des déplacés du conflit dans ce pays. Cela pèse sur des populations qui souffrent déjà d'insécurité alimentaire et tous les pays de la région actuellement affectés par la crise. Au Niger par exemple, la PAM vient en aide a plus d’un million de personnes. En Mauritanie, un demi million reçoivent de l'aide et ces chiffres vont forcement augmenter avec les réfugiés maliens qui arrivent.

(Interview : Elisabeth Byrs, porte-parole du PAM ; propos recueillis par Cristina Silveiro)

interview intégral d'Elisabeth Byrs, porte-parole du PAM Écouter /
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...