ONU-Bhoutan : le « bonheur » pour mesurer le développement

Écouter /

La toute première réunion de haut niveau sur les façons d’intégrer le bonheur comme paramètre pour mesurer le développement, a débuté le 2 avril au Siège des Nations Unies à New York. Cette rencontre qui se déroule à l'initiative du Bhoutan qui a remplacé, il y a déjà 40 ans, le Produit intérieur brut (PIB) par le BNB, le « Bonheur national brut », s'appuie sur une résolution de l'Assemblée générale de l'ONU qui reconnait que le PIB est un indicateur qui ne donne pas une image exacte du bien-être de la population d'un pays.

« Le Produit intérieur brut a depuis longtemps été l’outil pour mesurer les économies et les performances des politiques, mais il ne prend pas en compte les coûts économiques et sociaux du soi-disant progrès. Nous avons besoin d’un paradigme économique qui reconnait la parité entre les trois piliers du développement durable », a indiqué Ban Ki-moon, le Secrétaire général des Nations Unies. « Le bien-être social, économique et environnemental sont indivisibles », a-t-il ajouté en rappelant que la Conférence de l’ONU sur le développement durable Rio+20 qui aura lieu au Brésil en juin prochain sera l’occasion d’entamer une transformation des économies. Pour cela il faut, selon lui, la participation de toutes les parties prenantes, des gouvernements, des décideurs politiques, des dirigeants d’entreprises et d’organisations non-gouvernementales et des jeunes.

Le Président de l’Assemblée générale de l’ONU, Nassir Abdulaziz Al-Nasser, a lui-aussi remercié le Bhutan d’avoir organisé la réunion et a déclaré qu’il était plus nécessaire que jamais de remettre le bien-être au centre des objectifs du développement alors que tant de gens dans le monde se battent pour leur simple survie. « Il est impératif que nous adoptions une nouvelle vision directrice pour la croissance durable et pour notre avenir. Une vision pour une approche plus inclusive, plus équitable et équilibrée qui promeut la croissance durable, éradique la pauvreté et met en avant le bien-être et le bonheur », a indiqué le Président de l'Assemblée générale de l'ONU.

(Extrait sonore : Albert Dubler, président de l'Union internationale des architectes ; propos recueillis par Jean-Pierre Amisi Ramazani)

Classé sous Reportages.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...