OIM : répondre aux besoins des réfugiés déplacés par les affrontements dans l'État soudanais du Nil bleu

Écouter /

Fournir de l'eau potable est primordial dans les camps de réfugiés de Doro et de Jammam dans l'État du Nil supérieur

Les équipes de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) dans la région soudanaise du Nil supérieur œuvrent avec le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et d'autres partenaires humanitaires pour répondre aux besoins croissants de plusieurs milliers de réfugiés sud-soudanais qui fuient les affrontements et les bombardements aériens dans l'État soudanais du Nil bleu.

 D'après le HCR, plus de 92 700 réfugiés ont fui l'État du Nil bleu depuis l'éclatement du conflit en septembre l'année dernière. La majorité s'est réfugiée dans les camps de Doro et de Jammam dans l'État du Nil supérieur.

 La semaine dernière, plus de 2 800 réfugiés ont été enregistrés dans le camp de Doro. Le personnel de l'OIM confie que de nombreuses familles arrivent épuisées après un long et difficile périple à pied ou à dos d'âne de 20km, qui sépare le camp de Doro de la frontière.

L'OIM est chargée de fournir de l'eau potable, d'installer des latrines et d'approvisionner en matériel d'hygiène. L'Organisation fournit actuellement 12,9 litres d'eau potable par personne et par jour et s'active pour atteindre 12 à 20 litres par personne, conformément aux normes humanitaires préconisées par l'organisation humanitaire SPHERE.

 L'OIM œuvre en étroite collaboration avec les partenaires humanitaires en vue d'identifier des points d'eau supplémentaires et commencera à forer des puits et à établir des points d'eau afin de satisfaire les besoins croissants de la population et de réduire l'affluence aux points d'eau. Des camions sont déployés pour acheminer l'eau vers les zones où les sources sont rares ou inexistantes.

 Depuis le début de l'afflux de réfugiés, l'OIM a installé 642 latrines collectives, 574 latrines individuelles, 450 espaces de douche, 407 fosses à ordures et a formé plus de 50 comités de gestion de l'eau et des latrines. Plus de 9 000 réfugiés ont participé à des sessions de sensibilisation à l'hygiène et plus de 550 kits d'hygiène ont été distribués.

 L'OIM dispense également une formation à certains habitants des camps dans le cadre d'un processus qui vise à leur inculquer le sens de la gestion collective des infrastructures et des services.

 L'une des missions de l'Organisation au Soudan du Sud est de gérer et de faire fonctionner un service de transport gratuit (Service de transport en commun ou STC) afin que les organisations qui œuvrent dans les zones difficiles d'accès puissent recevoir des articles et des équipements de secours.

 Depuis la mise en marche du STC vers le Nil supérieur, l'OIM a transporté plus de 300 tonnes de matériel comprenant de l'aide non alimentaire, des matériaux de construction d'abris et du carburant pour les organisations humanitaires.

 En outre, un bateau affrété par l'OIM transportant 247 tonnes supplémentaires d'aide pour les organismes humanitaires est sur le point de quitter le port de Juba pour se rendre dans l'Etat du Nil supérieur.

 L'OIM et les autres organisations humanitaires continuent de pré-positionner des articles de secours et des stocks de nourriture en prévision de la saison des pluies qui restreint l'accès et le transport et les rend plus coûteux.

 Au mois de janvier, l'OIM a aidé le HCR à reloger plus de 6 000 personnes depuis le village frontalier d'El Foj vers Jammam, le deuxième camp de la région et n'a interrompu les opérations que lorsque les équipes ont dû se protéger des bombardements aériens.

 L'Organisation a besoin d'environ 10 millions de dollars pour couvrir les trois premiers mois de ses opérations d'urgence en soutien aux activités du HCR dans le comté de Maban. A ce jour, elle a pu obtenir 2 millions de dollars de la part du Bureau de la population, des réfugiés et des migrations du Département d'Etat américain.

 ((Interview : Jean-Philippe Chauzy, porte-parole de l'OIM; propos recueillis par Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/12/2017
Loading the player ...