Mali : reprise des vols humanitaires du PAM et de l'aide acheminée à Gao

Écouter /

Le Programme alimentaire mondial a repris certaines de ses opérations dans le nord du Mali. Le PAM a ainsi acheminé, le 13 avril dernier, une tonne de vivres à Gao. C'est le premier convoi humanitaire qui est ainsi acheminé depuis les violences récentes et la prise des villes du Nord par les mouvements rebelles.  Selon le porte-parole du PAM, Elisabeth Byrs, ce convoi humanitaire a été acheminé par le biais d'une organisation non gouvernementale locale, « Cri du cœur ». Cette nourriture à base de traitement spécial permettra de venir en aide à 720 enfants de moins de cinq ans souffrant de malnutrition à l'hôpital de Gao.

La prise de certaines villes du nord du Mali a été suivie de violences mais aussi de pillages de 2000 tonnes de vivres des entrepôts du PAM à Gao, Kidal et Tombouctou.

Par ailleurs, le PAM a repris, hier jeudi, ses vols humanitaires.  « Un vol qui est parti de Bamako a atterri à Kayes. Il voulait continuer sur Mopti, mais l'aéroport était fermé à Mopti. Il est rentré le soir à Bamako » a indiqué le porte-parole du PAM.

Le service des vols humanitaires de l'ONU qui sont gérés par le PAM a bien l'intention d'augmenter ses vols au fur et à mesure « que les possibilités se feront ».

Pour le moment les aéroports de Gao, Tombouctou et Kidal sont encore fermés. « Mais dès qu'ils seront ouverts, ils seront utilisés pour acheminer l'aide humanitaire », fait remarquer Elisabeth Byrs.

À travers une liste d'ONG locales, le PAM va essayer de reprendre ses activités dans les villes du nord du Mali. Le PAM a ainsi stocké près de 6.000 tonnes de vivres pour venir en aide à 1,2 millions de personnes d'ici à décembre prochain.

(Extrait sonore : Elisabeth Byrs, porte-parole du Programme alimentaire mondial à Genève)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...