Mali : Ban Ki-moon salue l'accord de sortie de crise entre la CEDEAO et la junte

Écouter /

Le Secrétaire général des Nations Unies salue les efforts continus de la Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) pour faciliter le retour à l’ordre constitutionnel au Mali, notamment la signature, le 6 avril, d'un accord entre la junte militaire et l'équipe de médiation de la CEDEAO. Ban Ki-moon appelle la junte à mettre rapidement en oeuvre les dispositions de l'accord-cadre qui prévoit un transfert du pouvoir aux autorités constitutionnelles, comme le Conseil de sécurité et l’ensemble de la communauté internationale l'ont demandé à maintes reprises.

Le Secrétaire général appelle la junte à assurer la sûreté et la sécurité de tous les officiels maliens, à procéder à la libération immédiate et inconditionnelle de tous les détenus et à s’abstenir de toute action qui pourrait compromettre la mise en œuvre effective des dispositions de l'accord-cadre.

La déclaration fait suite à l'annonce faite samedi par le capitaine Amadou Sanogo, chef de la junte militaire aux commandes depuis le 22 mars au Mali, selon laquelle le transfert de pouvoir convenu avec la CEDEAO devrait intervenir “dans les jours à venir” avec la nomination d’un gouvernement provisoire d’union nationale.

L’accord intervenu entre la junte et les médiateurs de la CEDEAO a été annoncé quelques heures après la décision des rebelles touaregs de proclamer unilatéralement l’indépendance de “l’Etat d’Azawad” – une initiative condamnée unanimement par la communauté internationale et tous les pays voisins du Mali.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...