L'ONU et l'Union africaine renforce leur lutte contre la LRA

Écouter /

L'Armée de résistance du Seigneur (LRA).

Des hauts fonctionnaires des Nations Unies et l’Union africaine (UA) se sont rendus en République démocratique du Congo (RDC) mardi, afin de renforcer leur récente initiative conjointe pour contrer la menace du groupe connu sous le nom de l'Armée de résistance du Seigneur. Cette visite est la première étape d'une tournée qui les emmènera également en République centrafricaine (RCA).

En RDC, le Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Afrique centrale, Abou Moussa, et l'Envoyé spécial de l'Union africaine sur la question de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA), Francisco Madeira, ont prévu de tenir une séance de travail à Kinshasa avec les autorités et les partenaires régionaux et internationaux impliqués dans la lutte contre la LRA, qualifié de «groupe terroriste» par l'Union Africaine.

Ils se rendront ensuite à Dungu dans la Province Orientale au nord-est du pays, base de la nouvelle Équipe régionale spéciale autorisée par l’UA pour poursuivre l'armée du seigneur.

De Dungu, la délégation se rendra à Obo, dans le sud-est de la RCA, base d'un deuxième contingent de l'Équipe régionale spéciale, où les fonctionnaires se réuniront avec des soldats Ougandais et Centrafricains qui luttent actuellement contre l'Armée de résistance du seigneur, avec l’appui d’une unité militaire des États-Unis.

La mission conjointe ONU-UA en RDC et en RCA fait suite au lancement de l’Initiative de coopération régionale de lutte contre la l'Armée de résistance du seigneur (RCI-LRA), dont la composante militaire est l'Équipe régionale spéciale, équipe qui sera composée de 5.000 soldats provenant des quatre pays menacé par l'armée du seigneur, soit l'Ouganda la RDC la RCA et le Soudan et qui est chargée d'attraper chef de la LRA Joseph Kony et d’autres membres de son groupe.

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...