La lutte contre les mines quinze ans après l'adoption de la Convention d'Ottawa

Écouter /

Cette semaine dans Escale nous nous penchons sur la lutte contre les mines antipersonnel. Quinze ans après l'adoption de la Convention d'Ottawa sur l'interdiction des mines antipersonnel qui proscrit totalement ces armes, nous faisons le point sur les progrès effectués, avec divers partenaires sur le terrain, à savoir la Campagne internationale pour interdire les mines, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), et la Fédération Handicap international.

Quand les mines antipersonnel sont présentes, la fin d'une guerre ne sonne pas la fin des souffrances. Aucun continent n’a été épargné par ce fléau : les mines terrestres et les engins non explosés continuent de menacer des millions de gens et de rendre des champs incultivables ou des sources d'eau inaccessibles. Conséquence : des ressources économiques indispensables à la reconstruction sont hors de portée des populations les plus pauvres.

C'est pourquoi, en 1997, la communauté internationale a adopté la Convention sur l'interdiction des mines antipersonnel.

Depuis son adoption, le nombre de victimes a été réduit de 75%. Néanmoins, de grands défis persistent, notamment l'élimination des ces engins et l'amélioration de la situation des victimes.

Interviews :

· Sylvie Brigot, Directrice générale de la Campagne internationale pour interdire les mines

· Nicole Hogg, Conseillère juridique dans la section des armes du CICR

· Marion Libertucci, Responsable de plaidoyer mines/BASM, Fédération Handicap International

Interviews : Alpha Diallo Jean-Pierre Amisi Ramazani et Florence Westergaard

Production et présentation : Cristina Silveiro

Assistant de production : Florence Westergard

Ingénieur du son : Carlos Macias

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...