Côte d'Ivoire: UNPOL veut améliorer la situation sécuritaire

Écouter /

Des officiers de la police de l'ONUCI patrouillent le marché

La police des Nations Unies en Côte d'Ivoire (UNPOL) veut adapter progressivement son appui à l'amélioration de la situation sécuritaire dans le pays. A cet effet, un séminaire s'est tenu dans la capitale politique Yamoussoukro, pour instruire les commandants de régions des 22 postes UNPOL, repartis sur l'ensemble du territoire ivoirien.

La Police de l’ONU a un rôle important à jouer dans le maintien de la paix et de la sécurité. Chaque jour, les membres des forces de police de l’ONU, hommes et femmes, renforcent et rétablissent la sécurité par leur présence au sein des communautés, donnent des avis aux services de police nationaux, veillent au respect des normes internationales relatives aux droits de l’homme et encouragent et rétablissent l’ordre public et l’état de droit.

L’ONU déploie des forces de police dans le cadre de ses opérations de paix depuis les années 60. Traditionnellement, les composantes de police de ses opérations avaient seulement pour but de surveiller, d’observer et de faire un rapport. À partir du début des années 90, la police a également été chargée d’un rôle consultatif et de tâches d’accompagnement et de formation, notamment afin de permettre aux opérations de maintien de la paix de jouer un rôle de mécanisme correctif auprès de la police et des autres services nationaux chargés de l’application des lois.

Le besoin d’aider à la mise en œuvre des mandats du Conseil de sécurité a considérablement augmenté. Le nombre d’agents de police autorisés à se déployer dans des opérations de maintien de la paix et des missions politiques spéciales est passé de 5 840 en 1995 à plus de 17 500 en 2010.

(Extrait sonore : Jean-Marie Boury, Chef de la Police de l'ONU au sein de l'ONUCI ; propos recueillis par nos confrères d'ONUCI FM)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...