CNUCED XIII : déclaration de solidarité des États Membres en quête d'un monde prospère

Écouter /

A Doha au Qatar, le Président de la CNUCED XIII, la 13ème Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement et le Secrétaire général de la conférence ont déclaré, lors de la clôture de la conférence quadriennale, que les textes de consensus adoptés vont permettre à l'organisation d'être bien positionnée pour faire face aux défis contemporains et de poursuivre les activités traditionnelles qui demeurent pertinents et efficaces.

Le Président de la XIIIème CNUCED, Hamad bin Abdulaziz bin Ali Al-Kuwari, le Ministre qatari de la culture, des arts et du patrimoine, a déclaré que le message adressé par la CNUCED est un message contemporain qui reconnaît les changements qui ont eu lieu dans l'économie mondiale au cours des 10 dernières années. Une nouvelle génération de politiques et de réformes dans le commerce, la finance, l'investissement et la technologie seront nécessaires dans cette nouvelle phase de post-crise de la mondialisation.

Selon le Secrétaire général de la CNUCED, Supachai Panitchpakdi, le processus et le résultat obtenu renforcent la CNUCED. Alors que « nous pouvons légitimement être fiers de notre bilan et de notre rôle au sein du système des Nations Unies, » a-t-il dit, les tendances et les développements récents dans l'économie mondiale et dans des situations qui touchent les pays en développement avaient mérité la discussion intensive qui a eu lieu au cours des réunions de Doha. Le document principal, qualifié de « Mandat de Doha », prend en compte de nouvelles préoccupations et réaffirme aussi « fondamentalement et sans ambiguïté le mandat de la CNUCED, » a-t-il déclaré lors de la séance de clôture.

Le Mandat de Doha, long de 15 pages qui comprend 64 paragraphes, donne des lignes directrices pour les activités de l'organisation pour les quatre prochaines années, il réaffirme les priorités du travail adopté en 2008 lors de la conférence de la CNUCED XII, y compris les activités traditionnelles de la CNUCED en matière de recherche, de commerce et les questions liées au développement des pays pauvres. Le consensus sur le texte a été atteint par les 194 Etats Membres de l'organisation après plusieurs mois de négociations.

(Extrait sonore : Taffere Tesfachew, porte-parole de la CNUCED; propos recueillis par Madiha al-Sultan)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...