CICR / Syrie : les besoins humanitaires continuent de s'accroître

Écouter /

A la veille du cessez- le-feu prévu par les accords de sortie de crise conclu avec l'Envoyé spécial conjoint de l'ONU et de la Ligue des États arabes, Kofi Annan, le Comité International de la Croix-Rouge (CICR) a déclaré ce lundi que les besoins humanitaires en Syrie continuent de s'accroître en raison des « troubles ».

Le CICR et le Croissant-Rouge arabe syrien sont présents dans plusieurs localités touchées par la violence en Syrie et viennent en aide à la population. A l'instar de l'équipe aujourd'hui sur place à Homs, qui prépare la distribution de matériel humanitaire dont de la nourriture pour environ 1 700 familles, des lits temporaires pour ceux qui se réfugient chez des amis, et des bougies.

La semaine dernière le Président du CICR, Joseph Kellenberger, avait tenu des discussions avec le gouvernement syrien sur le droit des blessés et des malades à recevoir des soins médicaux et l'obligation pour toutes les parties impliquées dans les violences de respecter le personnel de santé, les structures de santé et les véhicules sanitaires. Joseph Kellenberger a également conclu un accord avec le gouvernement syrien les modalités des trêves humanitaires et de l'élargissement de ses activités pour inclure des visites aux centres de détention.

Cet accord, dit « de confiance », établit la nécessité de renforcer les effectifs et les moyens logistiques du CICR sur le terrain. L'accord n'a toujours pas été mis en œuvre. Le CICR espère pouvoir le faire prochainement par rapport aux visites des centres de détention avec une première visite dans la prison centrale d’Alep prévue fin avril-début mai.

(Extrait sonore : Rabab al-Rifai, porte-parole du CICR en Syrie ; propos recueillis par Cristina Silveiro.)

Interview en sa totalité de Rabab al-Rifai, porte-parole du CICR en Syrie Écouter /
Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...