Cancer : les statistiques indiennes, un modèle à suivre

Écouter /

(Photo : OMS)

Selon une étude parue récemment dans le journal médical The Lancet, l'Inde a enregistré près de 550 000 décès liés au cancer en 2010. Cependant, selon le Centre international de recherche sur le cancer (CICR) de l'OMS, basé à Lyon, ce qui est le plus remarquable dans cette étude n'est pas l'information qui en ressort mais sa méthodologie novatrice, efficace et économe.

Des médecins et travailleurs sociaux formés à cet effet ont identifié les décès par cancer dans un échantillon national représentatif de 1,5 million de ménages, échantillon qui constitue le Sample Registration System (SRS) mis sur pied pour réaliser des projections de naissances et décès en Inde. Les chercheurs ont estimé les décès par cancer dans les populations urbaines et rurales, selon le niveau d'instruction et dans les différents états de l'Inde en utilisant cette approche.

Pour le CICR, cette étude historique, qui offre un tableau unique de la situation actuelle de la mortalité par cancer en Inde, ouvre la voie à d'autres économies émergentes qui peuvent mettre en œuvre des systèmes similaires là où le système civil d'enregistrement des décès est soit inexistant, soit incapable de fournir des informations fiables sur le nombre de décès et leur cause.

L'Inde, premier pays émergent à rejoindre le CIRC en 2006, participe activement aux activités de l'organisation mondiale de recherche sur le cancer.

(Interview : Nicolas Gaudin, le Directeur de communication du Centre international de recherche sur le cancer ; propos recueillis par Cristina Silveiro)

Classé sous Reportages, Santé.
Le dernier journal
Le dernier journal
12/09/2014
Loading the player ...