Afrique de l'Ouest et du Centre: le CERF alloue plus de 61 millions de dollars pour la réponse humanitaire

Écouter /

Une jeune réfugiée malienne buvant une eau insalubre d'un puits proche du site de Ferrerio, au nord du Burkina Faso. Face aux besoins des réfugiés maliens, le CERF débourse 7,5 millions de dollars (Photo : UNHCR/H. Caux).

Le Fonds Central d'Interventions d'Urgences des Nations Unies (CERF) a octroyé, au cours du premier trimestre 2012, plus de 61 millions de dollars à dix pays de l'Afrique de l'Ouest et du Centre, le Tchad, la Côte d'Ivoire, le Mali, le Cameroun, le Sénégal, la Mauritanie, la Gambie, la République Centrafricaine (RCA), le Burkina Faso et la République du Congo.

De ce montant, plus de 23 millions de dollars ont été alloués sous le volet « urgences sous financées » à la Côte d'voire, la RCA, au Tchad et au Congo. La crise alimentaire dans le Sahel a reçu 55% des allocations de ce premier trimestre, avec près de 34 millions qui ont été principalement injectés dans les secteurs de la nutrition et de la sécurité alimentaire. Pour ce premier trimestre, le Tchad a reçu la plus grande part des allocations CERF avec 10,9 millions de dollars, suivi de la Côte d'Ivoire et du Mali qui ont chacun reçu 7 millions de dollars.

Face aux besoins des réfugiés maliens, le CERF débourse 7,5 millions de dollars. Suite aux combats au nord Mali, à la fin mars, plus de 108 000 personnes se sont réfugiées principalement en Mauritanie, au Niger et au Burkina Faso. Ces personnes se sont déplacées dans des zones durement touchées par l'insécurité alimentaire. Pour répondre aux besoins de réfugiés et des communautés hôtes, le CERF a donné plus de 7,5 millions de dollars au Burkina Faso et à la Mauritanie. Ces allocations permettront d'apporter une assistance en termes de vivres, de protection et de santé à plus de 48 000 réfugiés en Mauritanie et  plus de 32 000 autres au Burkina Faso.

Le CERF est un mécanisme de financement qui permet une réponse rapide et efficace aux urgences humanitaires. En 2011, le CERF a injecté plus de 69 millions de dollars en Afrique de l'Ouest et du Centre et plus de 426 millions de dollars à travers le monde.

(Extrait sonore : Corinne Momal-Vanian, Directrice du Service de l'information et porte-parole de l'ONU à Genève)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...