11 avril 2011-11 avril 2012 : la Côte d'Ivoire, un an après Gbagbo

Écouter /

Un an après la crise postélectorale en Côte d'Ivoire, le parti de l'ex- Président Laurent Gbagbo  dit attendre beaucoup de la reprise du Dialogue républicain. Le président par intérim du Front Populaire Ivoirien (FPI), Sylvain Miaka Oureto, jette un regard sur la forme que va prendre ce dialogue.

Rappelons que dans la nuit du 30 au 31 mars, les Forces républicaines de la Côte d'Ivoire (FRCI) avaient fait leur entrée dans la capitale ivoirienne. Le président élu déclara un couvre-feu de trois jours. L'aéroport international d'Abidjan était sous contrôle de l'ONUCI. Le 4 avril, l'ONUCI appuyée par la Licorne avaient neutralisé les armes lourdes des soldats fidèles à Laurent Gbagbo pour protéger la population civile. Une action adossée sur la résolution 1975 du Conseil de sécurité. La bataille d'Abidjan était féroce. Les communes de Cocody, Plateau et Yopougon étaient encore aux mains des forces pro-Gbagbo. Les autres en cours de sécurisation. Finalement, le 11 avril 2011, l`assaut final a été lancé contre la résidence présidentielle à Cocody, après dix jours d`intenses combats.

(Extrait sonore : Professeur Sylvain Miaka Oureto, président par intérim du Front Populaire Ivoirien (FPI) ; propos recueillis par Delphine Bohews Fean d'ONUCI FM)

Classé sous L'info, Maintien de la paix.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...