Yémen : près d'un quart de la population a faim

Écouter /

Au Yémen, près de cinq millions de personnes souffrent “d'insécurité alimentaire grave” et sont incapables “de produire ou d'acheter la nourriture dont ils ont besoin”, a signalé ce mercredi le Programme alimentaire mondial (PAM), d'après son enquête sur la sécurité alimentaire dans ce pays.

L'étude indique par ailleurs que cinq millions d'autres personnes, actuellement confrontées à une insécurité alimentaire modérée, sont à risque de sombrer dans une « grave » insécurité. Aussi, dans les zones urbaines, qui sont les plus fortement touchées par les protestations, plus d'un quart des foyers signalent une capacité d'achat de nourriture réduite qu'ils attribuent à l'insécurité.

La hausse des prix des denrées et du carburant, ainsi que l'insécurité sont les raisons principales de l'aggravation de cette crise alimentaire.

Le PAM avait déjà prévu de venir en aide à 3,6 millions de personnes au Yémen pour 2012, un chiffre qui est donc revu à la hausse, et qui force le programme a appeler ses partenaires et les gouvernements à augmenter leur appui.

La version finale de l'enquête, qui sera publiée en avril, donnera également des détails sur le taux de malnutrition dans le pays. D'après les résultats préliminaires, dans le gouvernorat d'al Mahweet, par exemple, l'on constate que plus de 60% des enfants souffrent de retard de croissance.

(Extrait sonore : Mathieu Szeradzki, porte-parole du Programme alimentaire mondial à Paris ; propos recueillis par Cristina Silveiro).

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...