UNRWA : la générosité des donateurs toujours requise

Écouter /

Un jeune garçon palestinien dans une école financée par l'UNRWA (UN Photo/Shareef Sarhan)

Filippo Grandi, Commissaire général de l'UNRWA (Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient) souhaite attirer l'attention des donateurs sur les besoins de son organisation. Compte tenu de la crise économique mondiale et des besoins grandissants de l'UNRWA et des réfugiés de Palestine.

L'UNRWA dispose des 600 millions de dollars qui lui sont nécessaires pour mener ses opérations de terrain et gérer ses écoles; mais au-delà des promesses des donateurs, Filippo Grandi estime que celles-ci doivent être tenues pour éviter un déficit de 74 millions de dollars à la fin de 2012.

Pour cela l'UNRWA compte sur la générosité de ses donateurs traditionnels, mais se tourne également vers d'autres pays tels que la Chine et le Brésil.

(Interview : Filippo Grandi, Commissaire général de l'UNRWA (Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient) ; propos reccueillis par Maha Fayek)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...