Un an après Fukushima: la sécurité nucléaire est plus forte, selon Yukiya Amano

Écouter /

Yukiya Amano, Directeur général de l'AIEA (UN Photo/Mark Garten)

Le Directeur général de l'AIEA, l'Agence internationale de l'énergie atomique, a déclaré ce vendredi 9 mars que la sécurité à la centrale nucléaire de Fukushima est plus sure qu'elle ne l'était il y a un an après la catastrophe au Japon provoquée par un tremblement de terre suivi d'un tsunami.

Yukiya Amona a fait cette déclaration pendant que les responsables de l'industrie nucléaire, les régulateurs et les gouvernements tirent les leçons de Fukushima. Mais cette sécurité ne doit jamais être prise pour acquise, a souligné le Directeur général de l'AIEA.

Yukiya Amano qui s'est exprimé avant le premier anniversaire de l'accident de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi au Japon, qui a eu lieu le 11 mars 2011, a indiqué que la culture d'une vigilance constante et améliorée est vitale pour s'assurer de la maitrise le plus humainement possible de la sécurité de l'énergie d'une centrale nucléaire.

« Fukushima Daiichi était un grave accident, mais nous savons ce qui n'a pas fonctionné et nous avons des actions claires à mener pour éliminer les causes d'un tel accident non seulement au Japon mais partout dans le monde » a-t-il ajouté.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...