Timor-Leste : José Ramos-Horta éliminé dès le premier tour

Écouter /

Les boîtes servant à recueillir les suffrages, lors des préparatifs pour les élections au Timor-Leste (UN Photo/Martine Perret)

A la surprise générale, le Président sortant du Timor-Leste, José Ramos-Horta, a été éliminé samedi des élections présidentielles au Timor oriental, dès le premier tour. Le Prix Nobel de la paix a concédé sa défaite ce lundi. Avec seulement 18% des suffrages, il s'incline face aux deux leaders guérilleros Francisco « Lu Olo » Guterres et le général Taur Matan Ruak, qui s'opposeront lors du second tour, à la mi-avril.

Commentant les élections, le Secrétaire général des Nations Unies a félicité dimanche le peuple du Timor-Leste. Ban Ki-moon juge encourageant de voir que l'élection a eu lieu dans l’ordre et le calme, et réitère l'engagement des Nations Unies à soutenir le processus électoral, notamment lors des législatives en juin. Ban Ki-moon estime que la tenue des élections de 2012 permettra la transition vers un nouveau partenariat entre le Timor-Leste et l'ONU.

L'ONU est présente dans ce petit État insulaire d'Asie du Sud-Est depuis 1999, date de la fin de l'occupation indonésienne, avec la Mission des Nations Unies au Timor Leste (MINUT). La Mission s'apprête à se retirer 1e 31 décembre prochain, conformément à la décision prise le mois dernier par le Conseil de sécurité, de renouveler une dernière fois son mandat.

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...