Territoires palestiniens : les colons monopolisent les points d'eau

Écouter /

La source Ein Al Ariq, près du village de Qaryut. Elle a été nommée Ein Hagvura par les colons israéliens qui s'en sont emparé (Photo : OCHA)

Une enquête publiée par le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires montre que les Palestiniens sont de plus en plus coupés des sources d'eau en Cisjordanie, sous le contrôle des colons israéliens.

Trente sources d'eau sont entre les mains de colons qui les utilisent de manière exclusive en empêchant l'accès des Palestiniens.

Toujours selon l'enquête, 56 sources d'eau se trouvent à proximité de colonies israéliennes, dont une majorité sont situées dans la « zone C », qui couvre environ 60% de la Cisjordanie où Israël garde le contrôle sans partage en matière de planification et de construction, et sur des terres qui appartiennent à des personnes privées palestiniennes.

Malgré une chute de leur débit, les sources d'eau restent la plus importante ressource en eau pour l'irrigation et une source importante pour l'abreuvage des animaux.

L'étude montre que la perte d'accès aux sources et aux terres avoisinantes a réduit les revenus des agriculteurs affectés, qui sont obligés soit d'abandonner la culture de leurs terres, soit de voir disparaître une partie considérable des récoltes.

(Mise en perspective de Maha Fayek)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
11/12/2017
Loading the player ...