Syrie : Kofi Annan se félicite de l'acceptation par Damas de son plan en six points

Écouter /

Robert Serry, Coordonnateur des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient

Le gouvernement syrien a écrit une lettre à l’Envoyé spécial conjoint des Nations Unies et de la Ligue des Etats arabes, Kofi Annan, dans laquelle il accepte son plan en six points pour mettre fin à la crise syrienne qui a été avalisé par le Conseil de sécurité de l’ONU.

Kofi Anna a écrit au Président syrien Bachar Al-Assad « exhortant le gouvernement syrien à concrétiser immédiatement ses engagements », a précisé le porte-parole de l’Envoyé spécial conjoint, Ahmad Fawzi, dans une déclaration à la presse.

« M. Annan considère qu’il s’agit d’une première étape importante qui pourrait conduire à la fin de la violence et de l’effusion de sang, à la distribution de l’aide à ceux qui souffrent, et à la création d’un environnement favorable à un dialogue politique qui répondrait aux aspirations légitimes du peuple syrien », a ajouté le porte-parole.

L’Envoyé spécial conjoint estime que la mise en œuvre des engagements sera cruciale, pas seulement pour le peuple syrien, qui est pris dans cette tragédie, mais aussi pour la région et la communauté internationale dans son ensemble.

« Si le gouvernement syrien donne suite à ses engagements, M. Annan agira rapidement pour travailler avec toutes les parties afin de garantir la mise en œuvre du plan à tous les niveaux », a précisé son porte-parole. « L’Envoyé spécial conjoint se dit satisfait du large soutien qu’il a reçu pour ses efforts de médiation, et appelle les pays clés à soutenir ces efforts et à aider à garantir une mise en œuvre efficace. »

Mardi matin, lors d'un briefing des membres du Conseil de sécurité sur la situation au Moyen-Orient, le Coordonnateur spécial du processus de paix dans la région, Robert Serry, évoqué l'acceptation de principe du plan Annan par Damas en soulignant la nécessité de le mettre en œuvre le plus rapidement possible.

La semaine dernière, le Conseil de sécurité de l’ONU a apporté son soutien au plan présenté par Kofi Annan aux autorités syriennes pour mettre fin aux violences qui ont fait des milliers de victimes en Syrie depuis le début de la crise il y a un an.

Ce plan en six points appelle les autorités syriennes à s’engager à collaborer avec l’Envoyé spécial conjoint dans le cadre d’un processus politique ouvert, dirigé par les Syriens, de façon à répondre aux aspirations et préoccupations légitimes du peuple syrien ; à s’engager à cesser les combats ; à assurer l’acheminement de l’aide humanitaire en temps voulu dans toutes les zones touchées par les combats ; à accélérer et multiplier les mesures d’élargissement de personnes arbitrairement détenues ; à assurer aux journalistes la liberté de circulation dans tout le pays ; à respecter la liberté d’association et le droit de manifester pacifiquement.

Kofi Annan se trouvait mardi en visite à Pékin. Il a eu des entretiens dimanche à Moscou avec le Président de la Fédération de Russie, Dmitri Medvedev, et le Ministre des affaires étrangères, Sergueï Lavrov.

(Extrait sonore : Robert Serry, Coordonnateur des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient)

Classé sous Conseil de sécurité, L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...