Saïd Djinnit regrette la dégradation de la situation au Mali au lendemain de la Conférence de Bamako

Écouter /

Saïd Djinnit, Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l'Afrique de l'Ouest (UN Photo/Ryan Brown)

La situation au Mali est suivie de près par les Nations Unies qui appellent au respect de l'ordre constitutionnel.

Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l'Afrique de l'Ouest, Saïd Djinnit, donne sa réaction sur ce qui se passe dans ce pays de la sous-région. Saïd Djinnit se dit déçu de la dégradation de la situation au Mali au lendemain de la réunion de Bamako, qui visait à aider la région du Sahel et le Mali à se remettre sur la voie du dialogue pour régler les problèmes en cours.

Pour sa part, le lieutenant Konaré, porte-parole du Comité des soldats rebelles, a justifié le coup d'Etat par le « manque de matériel adéquat pour la défense du territoire national » mis à la disposition de l'armée pour lutter contre la rébellion et les groupes armés dans le nord, et « l'incapacité du pouvoir à lutter contre le terrorisme ».

La junte a « pris l'engagement solennel de restaurer le pouvoir » aux civils et de mettre en place un gouvernement d'union nationale, a-t- il ajouté.

(Extrait sonore : Saïd Djinnit, Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l'Afrique de l'Ouest ; propos recueillis par Mathy Mupapa, d'ONUCI FM)

Classé sous L'info, Maintien de la paix.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...