RDCongo : des efforts supplémentaires attendus dans la lutte contre l'impunité

Écouter /

La salle du Conseil des droits de l'hommme à Genève (UN Photo/Jean-Marc Ferré)

Dans une résolution sur la situation des droits de l'homme en République démocratique du Congo et le renforcement de la coopération technique et des services consultatifs, le Conseil des droits de l'homme de l'ONU décide d'examiner la situation des droits de l'homme en RDC lors de sa session de septembre 2013.  Le Conseil encourage le nouveau Rapporteur spécial sur la promotion de la vérité, de la justice, de la réparation et des garanties de non-répétition à solliciter une visite en République démocratique du Congo et à lui faire rapport.

Cette décision de reporter en 2013 l'examen du rapport de la RDC résulte « de l'engagement du Gouvernement de la RDC de coopérer avec le Haut-Commissariat aux droits de l'homme et avec les procédures spéciales du Conseil ».  Le Conseil invite en outre instamment à redoubler d'efforts, avec l'appui de la communauté internationale, pour mettre fin rapidement à l'impunité et à toutes les atteintes aux droits de l'homme et traduire leurs auteurs en justice.

Il accueille avec satisfaction les efforts faits par le Gouvernement pour mettre fin à toutes les atteintes aux droits de l'homme et aider les victimes, et encourage la poursuite des efforts à cet égard.  Il invite la communauté internationale à poursuivre son soutien au Comité mixte de justice comme cadre d'échanges et de coordination de différents apports dans le domaine de la justice en République démocratique du Congo.

Le Conseil félicite aussi le Gouvernement d'avoir adopté et présenté au Sénat les projets de lois sur la protection des défenseurs des droits de l'homme et sur la création d'une cour spécialisée chargée de juger les graves violations des droits de l'homme et du droit international humanitaire, et l'encourage à suivre l'adoption rapide de ces textes au niveau du nouveau Parlement national.

Présentant cette résolution au nom du Groupe africain, le représentant du Sénégal a rappelé que des efforts supplémentaires sont attendus du côté de Kinshasa, notamment dans la lutte contre l'impunité.

(Extrait sonore : Abdou Wahab Aïdara, Ministre-Conseiller, Mission permanente du Sénégal auprès de l'ONU à Genève)

Classé sous Infoplus.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...