OIM/Yémen : des centaines de migrants éthiopiens bloqués à la frontière avec l'Arabie saoudite

Écouter /

Jean-Philippe Chauzy porte-parole de l’Organisation internationale pour les migrations a déclaré que l'OIM ce mois-ci va organiser une dernière évacuation aérienne de plus de 250 migrants éthiopiens bloqués à la frontière du Yémen et de l’Arabie saoudite, à moins que de nouveaux fonds pour continuer leurs vols de rapatriement ne soient trouvés.

Le centre de transit de l’OIM à Haradh, une ville près de la frontière utilisé par les migrants comme un tremplin pour atteindre l’Arabie saoudite, et fournissant l'hébergement et une assistance médicale et psychosociale limitée pour les migrants qui souhaitent rentrer chez eux, est plein à craquer avec plus de 400 résidents, y compris des femmes et des enfants.

Les conditions de vie pour les migrants dans la ville ont été décrites par le personnel du centre de transit de l'OIM comme «terrible» et se détériorent en raison du nombre croissant de nouveaux arrivants et du manque de ressources. Les tensions sont exacerbées entre les migrants et la communauté locale, a-t-il expliqué.

Au total, 103 154 nouveaux arrivants ont été enregistrés en 2011, doublant le nombre de l’année précédente. Rien qu'en février, environ 12 454 nouveaux arrivants ont été enregistrés, dont 10 496 étaient de l’Ethiopie. À ce jour, l’OIM a aidé plus de 6.000 migrants éthiopiens à rentrer chez eux. Mais il reste quelque 12.000 migrants en détresse, pour la plupart originaires de la Corne de l’Afrique.

(Extrait sonore : Jean-Philippe Chauzy, porte-parole de l'OIM)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...